Baromètre de l’entrepreneuriat étudiant 2018

Pour télécharger l’infographie complète :  Baromètre de l’entrepreneuriat étudiant 2018

Chaque année, Petit Poucet organise un concours d’entrepreneuriat destiné aux étudiant.e.s et aux jeunes diplômé.e.s. À cette occasion, nous avons le plaisir de vous dévoiler les grandes tendances de l’entrepreneuriat étudiant en France.

  • Une appétence pour l’entrepreneuriat en augmentation chez les jeunes

En 2018, nous avons observé une nette augmentation de l’attrait de l’entrepreneuriat chez les jeunes. Cela se traduit par une croissance de 20% du nombre de candidatures par rapport à l’année précédente, les portant à un total de 305. Cela représente environ un tiers des 1000 entreprises créées chaque année par des étudiant.e.s sortant de grandes écoles.

  • Un nouvelle génération d’entrepreneur.e.s qui allie entrepreneuriat et impact sociétal

La deuxième tendance marquante de l’année est la volonté chez les jeunes de mener des projets en adéquation avec leurs valeurs et possédant un impact fort sur la société ou l’environnement. Cette composante se retrouve chez plus la moitié des projets primés. Une nouvelle génération d’entrepreneur.e.s est entrain d’émerger : celle de ceux.celles qui arrivent à composer à la fois avec les enjeux business de la création d’entreprise et avec les défis de notre société actuelle.

  • Un taux de création par des femmes proche de celui de la moyenne nationale

Parmi les candidat.e.s, 33% sont des femmes, et 67% sont des hommes. Cette proportion est proche de la moyenne nationale qui s’élève à 32% de femmes créatrices d’entreprise (APCE – La création d’entreprises par les femmes)

  • Des entrepreneur.e.s de plus en plus jeunes !

La moyenne d’âge des créateur.rice.s d’entreprise qui postulent au Concours Petit Poucet est de 23 ans cette année. Pour la première fois, nous accueillons parmi les lauréats des porteurs de projet lycéens âgés de 16 et 17 ans !

  • Un accompagnement renforcé grâce au réseau PEPITE France

La majorité des porteur.se.s de projet sont encore étudiant.e.s quand ils postulent au concours. Un tiers des candidat.e.s bénéficie du statut national d’étudiant entrepreneur (SNEE) et est accompagné par un centre d’entrepreneuriat PEPITE. Ce dispositif facilite le passage à l’acte entrepreneurial et permet un accompagnement renforcé des jeunes entrepreneur.e.s.

  • Les grandes écoles de commerce et d’ingénieurs sont largement représentées

Les grandes écoles restent largement représentées avec une majorité d’étudiants issus de cursus business (44%) par rapport au cursus ingénieur (30%). Ces écoles sont suivies par les universités (droit, santé, etc.) qui représentent 26% des postulant.e.s.

  • Des modèles inspirationnels variés

Les étudiant.e.s s’inspirent d’entrepreneur.e.s ou des penseur.se.s français.es et étranger.ère.s : Elon Musk, Xavier Niel, Michel Et Augustin, Steve Jobs, Frederic Mazella, Marie Schneegans, Mathieu Nebra, Sal Khan, Sophia Amoruso, Alain Cojean, Walt Disney, Pierre Rahbi. Notons que seulement 16% des modèles cités sont des femmes : la marge de progression reste encore forte !

  • Le top 10 des écoles meilleures entrepreneuriales

Cette année, HEC Paris remporte le prix de Meilleure Ecole Entrepreneuriale de l’Année. Parmi les lauréats, 5 entreprises ont été fondées par des entrepreneur.e.s qui sont passé.e.s par les bancs de cette école (Batiphoenix, Solen, Spacefill, Urgentime, Veesion)

Voici le top 12 des écoles desquels sont issus les candidat.e.s et les lauréat.e.s du Concours Petit Poucet pour cette nouvelle édition :

  1. HEC Paris
  2.  NEOMA
  3. Polytechnique
  4. CentraleSupélec
  5. ESSEC
  6. Sciences Po Paris
  7. Université Paris Dauphine
  8. EM Lyon Business School
  9. Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers
  10. Institut d’Optique
  11. ESTP
  12. SKEMA
  • Paris, capitale de l’entrepreneuriat, mais une progression des créations en province et à l’étranger

45% des entreprises viennent de région parisienne. Mais les créations d’entreprise par les étudiant.e.s et les jeunes diplômé.e.s se multiplient en province. Le développement d’un écosystème entrepreneurial et l’attrait de la qualité de vie motivent les jeunes à s’installer dans les plus principales villes de province. Notons également que 5% des postulant.e.s au Concours Petit Poucet créent leur entreprise ou étudient à l’étranger (Etats-Unis, Europe, Afrique principalement).

Voici le top 12 des villes d’où viennent les étudiant.e.s qui créent des entreprises :

  1. Paris
  2. Lyon
  3. Rouen
  4. Lille
  5. Grenoble
  6. Reims
  7. Sophia-Antopolis
  8. Nancy
  9. Bordeaux
  10. Marseille
  11. Toulouse
  12. Rennes

Cette infographie vous est présentée par Petit Poucet (www.petitpoucet.fr).

Pour télécharger l’infographie complète : Baromètre de l’entrepreneuriat étudiant 2018

Un commentaire sur “Baromètre de l’entrepreneuriat étudiant 2018

  • Bonjour,
    Pouvez-vous nous indiquer la méthodologie, les critères ayant abouti à ce classement des écoles dans le cadre du baromètre 2018?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *